De grâce, arrêtons de maltraiter la peau grasse !

De grâce, arrêtons de maltraiter la peau grasse !

.

.

Peau grasse rime souvent avec comédons, boutons et microkystes. Avoir la peau grasse est inesthétique, inconfortable et pénible à supporter. Alors, la tentation de la « décaper » ou de la « dégraisser » est assez irrésistible. Il est difficile de rester sans rien faire et d’assister passivement à l’évolution gracieuse d’un bouton rouge qui devient blanc, sur le bout du nez ou au beau milieu du menton !

Malheureusement, les interventions impulsives et brutales comme vouloir faire « éclater » un bouton avant un rendez-vous important ou extraire des comédons se soldent souvent par un échec cuisant avec comme seul résultat une aggravation des imperfections et comme souvenir éternel des cicatrices indélébiles... Bien entendu, il ne s’agit pas de se résigner et de rester sans rien faire mais nous allons voir comment il est possible de prendre soin de cette peau grasse tout en préservant sa sensibilité.

DU POINT NOIR AU BOUTON…

Le sébum est fondamental pour le bon fonctionnement de la peau. Il préserve le film hydro-lipidique qui est la protection naturelle de la peau. Il lui permet notamment de maintenir l’hydratation et la souplesse cutanée. Mais, dans le cas d’une peau grasse, les glandes sébacées produisent trop de sébum et forcent les pores à se dilater sous l’effet de cette surproduction. Quand le sébum forme un bouchon dans le pore dilaté et qu’il s’oxyde au contact de l’air, il prend une couleur foncée. C’est ce que l’on appelle un « point noir » ou comédon. Parfois, recouvert d’une couche de peau, le point noir durcit et forme une petite boule, c’est ce que l’on appelle un « microkyste ».

Lorsque les imperfections restent bloquées sous la peau, les bactéries se développent et des infections, parfois douloureuses, apparaissent localement sous la forme de boutons rouges ou blancs. L’application d’un produit purifiant à base d’huiles essentielles est alors fortement préconisée afin d’assécher les boutons. En effet, de nombreuses huiles essentielles possèdent des propriétés antiseptiques et antibactériennes, particulièrement indiquées dans le soin local des imperfections.

Des produits desséchants à base d’alcool par exemple sont à éviter afin de ne pas altérer le film hydro-lipidique, ce qui aurait comme conséquence désastreuse d’augmenter encore plus la production de sébum et de rentrer dans un cercle vicieux.

Certes le soin local des imperfections est indispensable mais insuffisant et nous allons voir comment prendre soin de cette peau grasse tout en respectant sa fragilité :

- NETTOYER -

L’hygiène est la condition première à respecter et ce, quel que soit le type de peau mais là, il convient d’agir en douceur, sans agresser l’épiderme.

- HYDRATER -

Une idée reçue consiste à penser que les peaux grasses ne peuvent pas être déshydratées… Non seulement c’est faux mais c’est même très souvent le cas !

- NOURRIR -

Prendre soin de sa peau grasse en la nourrissant n’est pas aberrant. Et c’est même en lui apportant du (bon) « gras » que l’on va contribuer à réguler sa surproduction de sébum.

- PURIFIER -

Maitre mot pour les peaux grasses qui ont tendance à accueillir généreusement les bactéries et à leur offrir les conditions idéales pour une prolifération rapide et durable… Mais purifier ne veut surtout pas dire « assécher » et nous verrons comment procéder pour assainir la peau grasse en douceur.

COMMENT NETTOYER UNE PEAU GRASSE ?

La peau grasse nécessite autant que tout autre type de peau d’être nettoyée et qui plus est, avec respect et douceur. Les pores dilatés de la peau grasse ont tendance à devenir de véritables nids à bactéries. Mal oxygénée, la peau grasse s’asphyxie, les boutons se multiplient et le teint devient terne. Les pores dilatés s’obstruent, le sébum s’oxyde et les comédons font leur apparition.

Le nettoyage de la peau se fait matin et soir. Le matin pour éliminer en surface le sébum produit pendant la nuit et le soir afin de débarrasser la peau des impuretés accumulées dans la journée (pollution, maquillage, poussières) en plus du sébum produit.

Ce sont les sécrétions grasses qui retiennent les impuretés et nettoyer la peau consiste en réalité à la débarrasser de ses sécrétions. Et pour dissoudre le gras, rien de tel que le gras ! On peut utiliser une huile végétale mais si l’on n’aime pas le contact de l’huile on choisira une crème démaquillante contenant à la fois des corps gras et des eaux forales apaisantes et adoucissantes. Si l’on ne supporte pas non plus le contact d’une crème démaquillante mais que l’on recherche plutôt une sensation de fraîcheur et un effet astringent (qui est souvent l’effet que recherchent les peaux grasses), on utilisera plutôt une lotion micellaire dont les tensio-actifs doux ont eux aussi le pouvoir de dissoudre les sécrétions grasses. Dans les deux cas, il est conseillé de rincer ensuite la peau à l’eau fraîche, ou à peine tiède, pour les frileuses.

Une fois démaquillée, la peau doit être nettoyée avec un gel nettoyant et purifiant, spécifiquement formulé pour éliminer les impuretés et réguler l’excès de sébum. Enfin, après un rinçage à l’eau fraîche ou tiède, on sèche délicatement la peau sans la frotter (avec une serviette éponge réservée à cet usage et que l’on change au moins tous les deux jours) puis on applique une lotion équilibrante en tamponnant la peau à l’aide d’un coton doux, généreusement imbibé.

HYDRATER UNE PEAU GRASSE

La peau grasse produit du sébum en excès. Cette surproduction de sébum appelée « hyperséborrhée réactionnelle » est provoquée par un état inflammatoire cutané, caractéristique des peaux grasses à tendance acnéique. Cet état inflammatoire cutané augmente la sensibilité de la peau avec une sensation d’irritation qui provoque également une déshydratation. Donc, oui une peau grasse peut être déshydratée !

Et bien que cette surproduction de sébum puisse inciter à ne pas en rajouter avec l’application une crème, il est nécessaire au contraire d’apporter à la peau grasse une crème de jour dont les éléments « gras » vont préserver le film hydrolipidique et diminuer la sensation d’inflammation cutanée. Protégée, apaisée, la peau grasse va petit à petit réguler sa surproduction de sébum…

Le terme « hydrater » couramment employé en cosmétique n’est pas tout à fait approprié. En réalité le rôle des produits cosmétiques consiste davantage à « éviter la déshydratation » de la peau, en protégeant son film hydrolipidique.

NOURRIR UNE PEAU GRASSE

Dans le cas d’une peau grasse, plus encore que pour tout autre type de peau, il est primordial de choisir des produits non comédogènes qui vont protéger la peau sans l’étouffer et sans obstruer les pores. Il existe des crèmes de jour et de nuit pour peaux grasses dont les compositions ont été élaborées dans le but de préserver l’hydratation de l’épiderme mais également de le purifier et d’équilibrer la production de sébum.

PURIFIER UNE PEAU GRASSE

Un démaquillage et un nettoyage soigneux, deux fois par jour, sont la base de l’hygiène quotidienne pour une peau saine mais dans le cas d’une peau grasse, cela n’est généralement pas suffisant.

La surproduction de sébum, les pores obstrués et les imperfections nécessitent une attention particulière et des soins spécifiques comme un gommage suivi d’un masque, une à deux fois par semaine.

Mais attention, le choix du gommage est primordial car une action trop agressive aurait comme effet d’augmenter la surproduction de sébum qui est la défense naturelle de la peau pour reconstituer son film hydrolipidique.

Un gommage doux, de préférence enzymatique (plutôt que « mécanique ») à base d’acide de fruits naturels va permettre d’agir efficacement et sans agresser l’épiderme. Effectué avec des gestes doux, pas trop appuyés, le gommage va permettre d’éliminer les cellules mortes, de désincruster les pores obstrués et d’aider la peau grasse à mieux s’oxygéner. Résultat : une peau qui respire mieux, un teint plus éclatant, un grain de peau affiné et une délicieuse sensation de fraîcheur et de propreté !

Une fois gommée, la peau est plus réceptive et c’est le moment idéal pour la chouchouter et lui offrir un soin de beauté avec un masque purifiant. Généralement, les masques destinés aux peaux grasses contiennent de l’argile pour son pouvoir absorbant qui permet de déloger les impuretés et le sébum produit en excès.

En conclusion, la peau grasse a besoin comme toutes les autres d’être « hydratée » et nourrie. Il convient de lui choisir des produits doux et apaisants, des produits riches en huiles végétales et en corps gras de bonne qualité qui vont lui permettre de réduire sa surproduction de sébum.

La peau grasse doit être nettoyée sans être agressée afin de ne pas altérer le film hydrolipidique qui la protège.

Des soins complémentaires (gommage doux et masque purifiant) sont nécessaires pour l’aider à mieux s’oxygéner et pour éviter que les bactéries ne se développent.

A travers cet article, nous avons abordé la question sous l’angle des soins de beauté avec l’action des produits cosmétiques mais bien entendu, une bonne hygiène de vie avec notamment une alimentation équilibrée ne peut que contribuer à avoir une peau plus saine et à améliorer son aspect esthétique.

Enfin, pour finir, il convient de préciser que dans les cas d’acné, il s’agit d’une problématique d’ordre médical qui ne relève pas de l’action des produits cosmétiques et qu’il s’avère nécessaire de consulter un dermatologue.

Publié le 24/01/2017 LA BEAUTÉ PAR RÉFÉRENCE 0 719

Laisser un commentaireLeave a Reply

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Catégories

Rechercher un article

Recently Viewed

No products

Menu