C’est l’hiver, vive l’épilation !

C’est l’hiver, vive l’épilation !

.

.

Oui, vous avez bien lu…

L’hiver est bien la saison idéale pour s’épiler !

L’hiver a une fâcheuse tendance à nous rendre un peu paresseuses et à transformer les plus coquettes d’entre nous en « yétis » velus, confortablement emmitouflés dans nos collants épais et nos pantalons bien chauds. Au placard, la ravissante nuisette courte de cet été et vive le pyjama en pilou-pilou qui ne laisse rien transparaitre de notre pilosité luxuriante !

Outre le fait qu’il serait vraiment dommage de ne pas pouvoir porter votre adorable petite robe noire pour vous rendre à cette invitation de dernière minute, l’épilation à la cire en hiver offre de nombreux avantages qui devraient convaincre les plus réticentes d’entre vous…

UNE EXFOLIATION

PAR LA MÊME OCCASION

En hiver, la peau a tendance à se dessécher et les cellules mortes s’accumulent. L’épilation à la cire permet en même temps d’exfolier la peau et de la débarrasser de ses cellules mortes, favorisant ainsi son renouvellement cellulaire.

DES PRODUITS DE SOINS

PLUS PERFORMANTS

Une peau bien épilée et débarrassée de ses cellules mortes accueille plus favorablement les produits hydratants, amincissants ou raffermissants. En quelques sortes, vous préparez le terrain afin de décupler l’efficacité de vos produits de soins quotidiens !

UNE ÉPILATION

EFFICACE

Aujourd’hui, il est possible de pouvoir bénéficier de la qualité d’une cire professionnelle pour l’épilation à la maison. L’épilation à la cire tout au long de l’année offre l’énorme avantage d’affaiblir le poil … Plus vous vous épilez, plus le poil s'affine et se raréfie! De plus, d’épilation en épilation, la douleur de l’arrachage s’atténue et la repousse est plus lente.

C'EST BON

POUR LE MORAL !

S’épiler régulièrement permet de garder un œil attentif permanent sur l’état de sa peau et de lui apporter les soins dont elle a besoin. Et, à y bien réfléchir, c’est justement quand il fait froid et gris dehors qu’il est très agréable de s’accorder un moment pour prendre soin de soi, dans une salle de bain bien chauffée ! Vous l’aurez compris, s’épiler fait partie des manières d’entretenir sa peau tout au long de l’année. Et puis, avez-vous remarqué comme être épilée fait partie de ces petites choses qui remontent immédiatement le moral comme être bien coiffée ou manucurée ?

COMMENT

S’ÉPILER ?

Aujourd'hui, il existe de nombreuses méthodes pour se débarrasser des poils, celle dites « éphémères » comme la crème dépilatoire, l'épilation au rasoir, l'épilateur électrique, l'épilation au sucre, l'épilation à la cire professionnelle … Et celles dites « semi-permanentes à permanentes » comme l'électrolyse, le laser, la lumière pulsée...

Les méthodes « semi-permanentes à permanentes » sont assez onéreuses et les résultats ne peuvent pas être garantis. Nous choisissons de nous intéresser aux méthodes « éphémères » et notamment à l’épilation à la cire professionnelle qui offre l'avantage de pouvoir être pratiquées par une esthéticienne à l'institut de beauté ou par soi-même à la maison.

Le rasoir et la crème épilatoire offrent l'avantage de la rapidité et de la simplicité. Mais le poil n'étant pas délogé en profondeur, sa repousse est extrêmement rapide et bien souvent, dès le lendemain la peau a déjà perdu sa douceur !

Saviez-vous que le poil a une forme conique ? C'est la partie la plus fine celle qui est « visible » (à la surface de l'épiderme) qui est rasée ou détruite chimiquement par la crème dépilatoire. La partie « invisible » (celle qui est sous l'épiderme) est plus épaisse et quand, lors de la repousse, elle arrive à son tour à la surface de l'épiderme, le poil est logiquement plus épais et plus dur que celui dont on vient de se débarrasser… Vous l'aurez compris, il s'agit en fait toujours du même poil qui continue son petit bonhomme de chemin vers la sortie !

Il n'y a que l'épilation à la cire qui permet de déloger le poil en profondeur. Les méthodes se sont diversifiées, tant au niveau du matériel que de la cire : appareil mono-cuve avec système de filtrage, applicateur chauffant muni de roll-on, pot à chauffer au micro-onde… Cires chaudes, basse température, froides, recyclables ou jetables, appliquées à l'aide d'une spatule ou d'un applicateur, à retirer avec ou sans bandes de non-tissé. Il existe aujourd'hui des kits d'épilation qui comprennent tout le nécessaire pour s'épiler facilement à la maison.

LA CIRE

FROIDE

Généralement elle se présente entre deux bandes de tissu ou de papier plastifié: il suffit de la « réchauffer » en tenant la double-bande entre les mains pendant quelques instants puis de poser une des deux bandes sur la zone à épiler. On lisse fermement avec la main, on saisit la bande à l'une de ses extrémités puis on l'arrache en maintenant bien la peau de l'autre main. La cire froide ne permet pas une épilation efficace lorsque la pilosité est dense ou lorsque la zone concernée est sensible. C'est plus souvent une méthode de dépannage à laquelle recourir pour patienter entre deux épilations à la cire chaude ou basse température.

L’ÉPILATION À LA CIRE PROFESSIONNELLE CHAUDE

ET/OU BASSE TEMPÉRATURE

L’épilation à la cire chaude, méthode dite « traditionnelle » a longtemps été la seule épilation pratiquée en institut de beauté. La cire est chauffée dans un appareil muni d'un système de filtration qui permet de réutiliser la cire d'une épilation à l'autre. Lors de l'application, la cire est chaude, les bandes sont épaisses et durcissent en refroidissant. Cette méthode de cire chaude et recyclable est de plus plus en plus délaissée par les esthéticiennes (à cause de la température élevée d'une part et des problèmes évidents d'hygiène d'autre part) au profit de la méthode d'épilation basse température et non-recyclable. Là encore, il existe deux versions : une cire très fluide appliquée en couche fine à l'aide d'une spatule ou à l'aide d'un applicateur roll-on, qui ne durcit pas une fois posée sur la peau et qui se retire à l'aide de bandes spéciales en non-tissé ou une cire de consistance plus dense, appliquée à la spatule en couches semi-épaisses qui durcissent en refroidissant et s'arrachent sans l'aide de bandes non-tissés, on parle alors de cire « pelable ». Cette dernière étant préconisée pour l'épilation des zones sensibles comme le visage, le maillot et les aisselles.

ET POUR L'ÉPILATION À LA MAISON ALORS,

ON CHOISIT LAQUELLE ?

En fonction des zones à épiler, de la pilosité et de la dextérité de chacune, le choix de la méthode reste personnel. Mais pour l'épilation des jambes et des bras par exemple, il semble évident que la méthode à la fois efficace, facile et sécurisée soit la cire basse température en applicateur roll-on… Muni d’un thermostat qui maintient la cire à température constante, l'applicateur ne nécessite aucun réglage. Le roll-on permet d'appliquer la cire en couches régulières, sans risque de brulures ni de coulures. La cire s'applique dans le sens de pousse du poil (du haut vers le bas de la jambe) et s'arrache dans le sens inverse à l'aide d'une bande de non-tissé posée sur la cire, lissée fermement avec la main et arrachée en maintenant bien la peau. Cette méthode offre de nombreux avantages quand on n'est pas une « experte » de l'épilation : une fois posée sur la peau, la cire ne durcit pas et l'on peut prendre son temps pour s'épiler sans stress, la basse température préserve la peau et la circulation mais permet quand même de dilater légèrement les pores de la peau (contrairement à la cire froide) favorisant ainsi l'extraction des poils. Les éventuelles retouches sont possibles puisqu'il n'y a pas le problème de la chaleur. Pour les zones plus délicates comme le visage, le maillot et les aisselles, la cire pelable est idéale mais sa texture semi-épaisse ne permettant pas l'utilisation de l'applicateur roll-on, il est nécessaire d'avoir une certaine dextérité (sans laquelle il est vivement conseillé de confier son épilation à une esthéticienne) : une fois que la cire est à bonne température, on l’applique sur la zone concernée à l’aide d’une spatule en formant une bande plus ou moins large, épaisse de quelques millimètres.

On laisse sécher tant que la cire reste collante (ce qui nécessite en général quelques secondes seulement). On vérifie que les doigts ne collent plus à la cire et on arrache la bande d’un coup sec, en la décollant à l'une de ses extrémités, tout en maintenant bien la peau de l'autre main.

ET APRÈS L'ÉPILATION,

ON FAIT QUOI ?

La plupart des cires à épiler sont liposolubles (ce qui signifie qu'elles ne peuvent être dissoutes que par un corps gras). L'avantage d'une cire liposoluble est que l'on peut l'appliquer même sur une peau qui transpire. Mais après l'épilation, il reste inévitablement de minuscules particules de cire sur la peau, parfois invisibles à l'œil nu. Ces petites particules de cire se logent dans les pores dilatés par l'épilation et forment comme des petits bouchons qui risquent de bloquer le poil lors de sa repousse en le maintenant sous l'épiderme. On parle alors de « poil sous peau »… Le « poil sous peau » et son cortège de réjouissances est un vaste sujet que nous aborderons dans un autre article ...

Donc, après l'épilation, la peau est généralement collante et, selon la sensibilité de chacune, plus ou moins « réactive »… C'est logique : on a extrait les poils en profondeur, créant ainsi des micro-écorchures cutanées et en plus, on a altéré le film hydro-lipidique de surface qui est la protection naturelle de l'épiderme …

Après une épilation à la cire, il est donc nécessaire d'appliquer une huile post-épilatoire, laquelle va non seulement permettre de dissoudre les microparticules collantes restées sur la peau mais qui va également permettre d'adoucir et d'apaiser l'épiderme. On choisira de préférence

une huile végétale, enrichie d'ingrédients apaisants et adoucissants, d'origine naturelle

Une fois la peau épilée, huilée et nettoyée (on prend sa douche après l'épilation et non pas juste avant car l'eau chaude la ramollit et le savon la sensibilise...) on applique un produit bien nourrissant qui va l'hydrater et la protéger.

A QUEL MOMENT FAUT-IL GOMMER SA PEAU

POUR LA PRÉPARER À L'ÉPILATION ?

Afin d'éliminer les cellules mortes, il est recommandé de gommer sa peau avant de l'épiler. Oui mais voilà : le gommage sensibilise la peau dont il altère le film hydrolipidique et s'il est effectué juste avant une épilation, pour la peau, c'en est vraiment trop ! Alors, l'idéal est de faire un gommage un jour ou deux avant l'épilation.

ET N'OUBLIEZ PAS QUE ÉPILATION

RIME AVEC HYDRATATION !

Avez-vous remarqué comme la peau paraît plus rêche en hiver ? Les jambes se dessèchent avec les chauffages et les différences thermiques entre la maison et l’extérieur. L'hiver le grain de peau se resserre et emprisonne davantage le poil. Le gommage et l'hydratation vont assouplir la peau et faciliter l'extraction du poil lors de l'épilation. Bien hydrater sa peau, matin et soir c'est l'assurance d'une épilation plus facile, plus efficace et moins douloureuse.

L'HIVER C'EST AUSSI LA SAISON IDÉALE

POUR LES SOINS POST-ÉPILATOIRES AU LONG COURS…

Le rêve de chaque femme qui s’épile est de ne plus avoir à le faire ! Sans aller jusqu'à la promesse d'une disparition totale de la pilosité, il est possible aujourd'hui d'affaiblir le poil, de l'affiner, de l'éclaircir et même de retarder sa repousse pour espacer davantage les épilations. La règle numéro 1 étant de s'épiler régulièrement et DE NE PAS CRAQUER sur le rasoir ou la crème dépilatoire… La règle numéro 2 étant d'appliquer le bon produit post-épilatoire et la règle numéro 3 étant de l'appliquer au bon moment. Le bon produit signifie non seulement que le produit est efficace pour agir sur la structure même du poil mais aussi qu'il est bien adapté à la zone d'application. En effet, comme vous le savez, le poil n'est pas le même sur le visage que sur les aisselles, le maillot ou les jambes. Le bon moment veut dire la période pendant laquelle la zone germinative du poil est plus accessible (c'est là que les futurs poils vont naitre, c'est donc là qu'il faut agir à bon escient).

Aujourd'hui, il existe des produits post-épilatoires performants qui donne de bons résultats à condition de les appliquer correctement et de manière assidue. L'hiver est la saison idéale pour les utiliser car il est plus difficile l'été d'appliquer des produits « actifs » qui peuvent être incompatibles avec le soleil. De plus, les baignades de l'été font qu'il n'est pas évident de garder un produit sur la peau toute la journée...

Vous l'aurez compris l'hiver est la saison idéale non seulement pour l'épilation mais également pour les soins post-épilatoires. Bien épilée, parfaitement hydratée, avec une pilosité mieux maitrisée, c'est la promesse d'une plus belle peau pour l'été !

Publié le 10/11/2016 LA BEAUTÉ PAR RÉFÉRENCE 0 514

Laisser un commentaireLeave a Reply

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Catégories

Rechercher un article

Recently Viewed

No products

Menu